Cavalcade et traditions

Carnaval

Le premier week-end des vacances scolaires d’hiver, Bayonne célèbre son carnaval autour de San Panzart, une tradition ancestrale dans la ville.

Jeudi et vendredi, 3 500 enfants ouvrent le bal

Les animations du carnaval débutent dès le jeudi avec les enfants des écoles maternelles de Bayonne qui sont invités à se déguiser et à se réunir, salle Lauga, pour une matinée festive autour d’un spectacle. Le vendredi, ce sont leurs aînés des écoles élémentaires qui sont les vedettes du jour et profitent également du spectacle au même endroit.

Au total, sur ces deux journées, environ 3 500 enfants se retrouvent tous les ans pour célébrer cette tradition ancestrale.

Samedi, la grande journée où l’on juge et brûle San Panzart

Le samedi, la ville se déguise et les animations vont crescendo. Le carnaval bayonnais est marqué, depuis des années, par la présence des groupes folkloriques des différentes provinces du Pays Basque. Musiques, chants et costumes sont de rigueur pour qui veut faire partie de la fête.

Les groupes folkloriques animent la ville

Dès le samedi matin, les différents groupes folkloriques animent la ville, autour du marché et sur les bords de Nive. Ceux d’outre-Bidassoa sont particulièrement empreints de rites carnavalesques très forts. On y retrouve l’ours et les hommes sauvages qui, tout au long de la journée, vont bousculer les habitudes et animer les rues piétonnes de la cité. Les danseurs de chaque province se succèdent et des animations typiques sont proposées dès le matin jusqu'au soir.

Le personnage central de San Panzart

Comme dans tout le grand Sud, San Panzart est le personnage clé de la journée du samedi. Il déambule toute la matinée dans les différents quartiers de la ville pour ensuite prendre place sur l’esplanade Roland-Barthes, véritable centre festif du carnaval. En début d’après-midi, une cavalcade avec l’ensemble des groupes folkloriques et San Panzart se promène dans les rues piétonnes pour ensuite revenir sur l’esplanade Roland-Barthes en fin d’après-midi. Une association bayonnaise se charge alors du procès du sieur San Panzart. Les Bayonnais, témoins de ce jugement, se retrouvent ensuite autour du bûcher pour l’exécution de la sentence.

Les autres animations

Si le cœur de la fête est au centre-ville, les quartiers ne sont pas en reste. Certains s’associent également à la manifestation durant la matinée en proposant des animations diverses comme des ateliers de maquillage ou des mutxiko (danses basques).

Enfin, de nombreux manèges complètent l’offre festive sur l’esplanade Roland-Barthes.