© Ville de Bayonne - Mathieu Prat 

Commerce, Tradition

Noël, c'est toujours à Bayonne !

En dépit des contraintes liées à la crise sanitaire, la Ville de Bayonne souhaite recréer la magie de Noël et veut offrir le cadre de fête auquel habitants et visiteurs sont attachés. Avec davantage d’illuminations, des sapins dans les rues, et des animations adaptées

Publié le

Bayonne reste le lieu où retrouver l’ambiance des Fêtes de fin d’année.

Des rues habillées de sapins 

Pour habiller les rues du centre-ville, la  mairie et l'Office de Commerce et de l’artisanat s'associent pour proposer aux commerçants des sapins solidaires et originaux.

La Ville a ainsi commandé 300 sapins à l'association Atherbea, qui les fabrique.
Hauts de 1,80 mètre, ils sont réalisés en bois de récupération de palettes et seront décorés de rouge et vert, aux couleurs de Bayonne.

De nouvelles illuminations 

Comme les années passées, les services de la Ville ont travaillé à l’habillage lumineux des rues et du patrimoine historique. Parmi les nouveautés :

  • des silhouettes seront projetées sur les murs du Château-Neuf, comme l'année dernière au Château-Vieux ;
  • des arbres situés au bout de la rue Pannecau seront décorés ;
  • les vingt candélabres du boulevard Alsace-Lorraine, entre la rue Ulysse-Darracq et le boulevard Jean-Jaurès vont faire l’objet pour la première fois d’un « accompagnement lumineux » ;
  • un gros paquet cadeau lumineux sera installé sur le pont Mayou ;
  • et enfin les quatre façades de la mairie seront mises en lumière.

Des animations adaptées 

Dans l'attente de l’évolution des mesures sanitaires, la Ville de Bayonne espère pouvoir installer la Grande roue, la patinoire et des espaces de jeux pour les enfants durant les vacances scolaires. Les services municipaux ont ainsi construit des modules de jeux qui seront installés place Jacques-Portes.

L’annulation du Marché de Noël 

À l'instar de nombreuses les villes qui proposent un marché de Noël, Bayonne a pris la décision de ne pas installer de chalets place du Réduit cette année, notamment pour des raisons sanitaires.

La date limite de réservation de ces installations, au début du deuxième confinement, et le souhait de ne pas concurrencer les commerces qui rouvriront tout juste ont décidé la Ville à prendre cette décision.