• [Aller au menu]
  • Expositions à venir

    YVON LAMBURE & SÉVERINE THÈVENET : DE L’ŒIL AU PINCEAU, CUBA

    Du 1er février au 3 mars

    Yvon Lambure, figure bayonnaise passionné de peinture et de musique, a croisé sur les routes cubaines Séverine Thévenet, photographe. De cette rencontre naît une exposition inédite, mêlant la chaleur de la peinture d’Yvon Lambure aux noirs et blancs pris sur le vif par la photographe au gré de ses pérégrinations dans cette île. Une exposition qui évite le cliché exotique pour donner à voir deux sensibilités touchées par la lumière et l’humanité de Cuba et de ses habitants.

    © YVON LAMBURE
    © SÉVERINE THÈVENET

    CHRISTOPHE GOUSSARD & CHARLES-FRÉDÉRICK OUELLET : ENTRE FLEUVE ET RIVIÈRE

    © DR

    Du 15 mars au 19 mai

    Ces deux photographes, inspirés par les rives de leurs fleuves respectifs, ont décidé d’échanger leurs terrains de création pour une résidence croisée de près de deux ans. Au cours de ce long périple, vécu parfois à deux parfois en solitaire, chacun a tiré de la pérégrination une série de photographies échappant à tout inventaire ou documentaire.
    Dans leurs imaginaires les fleuves Saint-Laurent et Adour, de détroit du Labrador et les côtes du Pays Basque espagnol deviennent objets esthétiques, en couleur et en noir&blanc, matière à création plastique, support de leurs rêveries. Projet atypique, ancré dans l’histoire de notre territoire et profondément poétique, cette exposition est étoffée par une création littéraire inédite proposée à cette occasion par l’écrivaine Itxaro Borda.

    En partenariat avec : la Région Nouvelle-Aquitaine, la Province de Québec, la Manif d’Art de Québec, les Rencontres photographiques de Gaspésie, le FRAC Nouvelle-Aquitaine et l’Institut Culturel Basque. Collaborent également à ce projet : le Ministère de l’Éducation Nationale, le Musée Basque et de l’histoire de Bayonne, le Pôle d’Archives départementales, la Médiathèque de Bayonne et le service Ville d’Art et d’histoire de la Ville.


    LE SIÈCLE DE BALENCIAGA

    © DR

    Du 7 juin au 8 septembre

    Cristóbal Balenciaga est l’un des grands couturiers de l’histoire de la mode au 20ème siècle. Né à Getaria, il ouvre sa première maison de couture à Saint-Sébastien en 1915 puis s’installe à Paris dans les années 1930. Il est depuis considéré comme une véritable légende vivante. Ses goûts et intuitions marquent les tendances de chaque époque, les tissus, formes, couleurs et matières étant en permanence travaillées de manière inattendue et novatrice. Cette exposition, issue de plusieurs collections privées, présente pour la première fois ensemble une centaine de photographies, de costumes jusqu’alors jamais dévoilés mais aussi l’univers de son atelier, ses goûts artistiques et ses influences picturales, théâtrales et cinématographiques.

    Commissaire de l’exposition : Pedro Usabiaga.
    En partenariat avec l’Instituto Aragones de Arte y Cultura Contemporáneos de Zaragoza, Espagne.


    STREET ART

    © DR

    Du 20 septembre au 3 novembre

    À l'occasion de la troisième édition du festival Points de Vue à Bayonne, le centre d'art Spacejunk présente une exposition à la croisée des chemins entre photographie et street art. Une proposition donnant à découvrir ou redécouvrir cet art éphémère et monumental, parfois poétique, parfois engagé, et les différentes esthétiques qui le composent depuis plus de quarante ans.

    En partenariat avec le centre d’art Spacejunk, Bayonne.


    THOMAS PESQUET : TERRE(S)

    © DR

    Du 8 novembre 2019 au 26 janvier 2020

    Pendant sa mission Proxima de six mois à bord de la Station spatiale internationale, l’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet a pris des milliers de photos de la Terre pendant ses instants de temps libre. Après avoir alimenté le quotidien des internautes de novembre 2016 à juin 2017, les photos prises par Thomas sont à découvrir ou à redécouvrir dans cette exposition.

    « Depuis la Cupola, notre fenêtre d’observation à bord de la Station spatiale, pendant presque 200 jours et 200 nuits, j’ai eu la chance de contempler notre planète. Spectacle infini de la nature à l’échelle des continents […]. J'ai ressenti presque physiquement la nécessité de protéger notre oasis de vie, perdue dans l'immensité noire du cosmos: la Terre n'est au final elle-même qu'un vaisseau spatial lancé dans un voyage sans fin autour du Soleil, avec des ressources limitées ».

    En partenariat avec l’ESA, Agence Spatiale Européenne.