• [Aller au menu]
  • Actualité

    Street art au DIDAM : dans l'œil de Martha Cooper

    L'exposition  "Martha Cooper, shooting a revolution" a lieu jusqu'au 28 octobre au DIDAM
    © Martha Cooper

    Du 22 septembre au 28 octobre, le DIDAM présente l'exposition "Martha Cooper, shooting a revolution", consacrée à l'une des pionnières de la prise de vue dans l'univers du graffiti.

    En partenariat avec le centre d’art Spacejunk, l’exposition retrace la naissance du graffiti et l’avènement du street art, tout en s'intéressant à la jeune génération. 

    Née à Baltimore en 1942, très vite intéressée par les multiples formes d'arts visuels, Martha Cooper se consacre à la photographie. En tant que photo-reporter, elle a notamment travaillé pour le magazine National Geograhic. Dans les années 70, elle est l'une des premières à focaliser son attention sur l'univers du hip-hop et du graffiti. Ses premières rencontres se déroulent à New York, alors qu’elle répond à une commande du New York Post. Sa formation d'anthropologue lui permet en outre de poser un regard singulier sur ce jeune mouvement. 

    En 1984, elle s’associe avec le photographe Henry Chalfant et sort Subway Art, livre culte vendu à plus d'un million d'exemplaires, plusieurs fois réédité. Après avoir suivi les débuts de Seen, Dondi, Zephyr, Blade One, Cope et Futura, elle chasse aujourd'hui encore les couleurs et les lignes avec le même entrain.

    Au DIDAM, Martha Cooper présente des clichés anciens ou d'actualité, correspondant à des commandes ou à des œuvres illégales, pris un peu partout dans le monde. Dans une des salles, elle propose également de découvrir un nouveau projet éditorial mené en collaboration avec la photographe Ninja K, intitulé One week with 1UP (NDLR : une semaine avec 1UP). Elle y invite le public à suivre un collectif de graffeurs berlinois à travers des tunnels, des toits et des rues...

    > Exposition présentée dans le cadre de la deuxième édition du festival Points de Vue, qui se déroulera du 17 au 21 octobre 2018.
    > DIDAM, 6 quai de Lesseps. Entrée libre du mardi au dimanche de 13h à 19h.

    Autour de l'exposition 

    • Samedi 22 septembre à 10h45 : inauguration de l'exposition au DIDAM en présence de la photographe Martha Cooper et du collectif 1UP
    • Samedi 29 septembre à 11h : visite commentée de l’exposition en euskara par Maina Agorrody, accompagnée d’Odei Barroso, bertsulari, chanteur du groupe 2zio
    • Jeudi 25 octobre à 18h : visite commentée de l’exposition par Louise Martin, médiatrice du centre d’art Spacejunk
    • Visites de 2h pour les scolaires, gratuites, sur inscription au 05 59 03 75 32 / bayonne[@]spacejunk.tv

    A lire aussi

    Actualités

    Agenda