• [Aller au menu]
  • Actualité

    Les Fêtes payantes, sauf pour les Bayonnais

    L'entrée aux Fêtes sera payante du vendredi au lundi matin pour les non Bayonnais
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat

    Afin d'assurer la pérennité des Fêtes dont le budget devient trop lourd pour les seules finances de la Ville et afin de compenser en partie les dépenses dédiées à leur sécurisation, le maire de Bayonne vient d’annoncer sa décision de rendre les Fêtes de Bayonne en partie payantes, hormis pour les Bayonnais et les enfants.

    Cette décision a été guidée par la nécessité de renforcer plus encore leur sécurisation. Elle est aussi l'aboutissement d'une longue réflexion qui s’est accompagnée d'une concertation avec les acteurs de l'événement.

    Sur un coût total des Fêtes de 2 200 000 € et des recettes à hauteur de 700 000 €, restent 1 500 000 € à la charge de la Ville et, par voie de conséquence du seul contribuable bayonnais, ce qui est anormal, comme l’a rappelé Jean-René Etchegaray. 

    Le week-end payant, sauf pour les Bayonnais

    Ainsi, afin de réduire le poids des charges nécessaires à la sécurité des festayres, les Fêtes seront partiellement payantes, à partir du vendredi matin. Il s'agira d'un forfait de 7 ou 8 €, ce montant restant à préciser.

    Sur justificatif, les Bayonnais, ainsi que les professionnels, bénéficieront de la gratuité d'accès aux Fêtes. Ils pourront se procurer le bracelet d’accès infalsifiable début juillet, au cours des semaines 28 et 29, sur trois sites : au Théâtre de Bayonne, au CCAS et à la Maison des associations, puis du lundi 23 au jeudi 26 juillet à l'accueil de la mairie rue Bernède, et aux entrées de la ville équipées de caisses. 

    Des informations complémentaires seront diffusées dans les jours prochains.

    Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, répond aux questions des journalistes
    © Ville de Bayonne
    Le 15 mai, le maire et ses adjoints ont présenté à la presse la décision de rendre les Fêtes de Bayonne partiellement payantes
    © Ville de Bayonne

    A lire aussi

    Actualités