• [Aller au menu]
  • Actualité

    Fresque et sculpture de Zigor aux Arènes

    Danza, Zigor
    DR

    La ville de Bayonne a proposé une carte blanche à l'artiste Zigor à l’occasion de la corrida goyesque. Une sculpture monumentale ornera l’entrée des Arènes dès le 4 août tandis que la fresque éphémère, « Danza », sera dévoilée lors de la corrida du 15 août.

    Zigor est un sculpteur pour qui le dessin est une source d’inspiration fondamentale. C’est en dessinant dans la spontanéité d’un souffle continu qu’il va occuper el albero du ruedo des Arènes de Bayonne. C’est le mouvement de la danse, acte primitif de l’être humain, qui va nourrir son geste. La corrida elle-même se chargera de gommer ces traits en transformant l’intention première de l’artiste.
    A l’entrée des Arènes, une sculpture monumentale évoquera le danseur, sa verticalité faisant lien avec l’horizontalité du dessin.

    La danse, par Zigor
    "Depuis le commencement, la danse signale la présence de l’homme dans le tout.
    Mouvement fédérateur dans la joie, la tristesse, la peur, la victoire, la défaite, la naissance et la mort.
    Geste qui explique l’inexplicable. Raisonnement philosophique du corps devant le monde.
    Langue de tous les peuples, conversation des humbles sur le grand mystère."    

    Kepa Akixo,  Zigor, est né en 1948 à Aretxabaleta, au Pays Basque.
    Au début des années 1970, il s’installe en Labourd, découvre la poésie et publie ses premiers cahiers poétiques. Jusqu’en 1982, il parcourt le monde comme reporter photographe pour de grands magazines et l’agence Capa.
    C’est en 1983, lorsqu’il découvre le travail de Remigio Mendiburu, en le regardant travailler dans son atelier de Hondarribia, qu’il décide de s’adonner totalement à la sculpture. Il installe alors son atelier à Biarritz où il vit et travaille.

    Lien vers un extrait du documentaire "Zigor, sculpteur basque" de Caroline de Otero sur Youtube

    En savoir plus sur la corrida goyesque

    A lire aussi

    Actualités

    Agenda