• [Aller au menu]
  • Actualité

    A la découverte de l’île des esclaves oubliés

    La minuscule île de Tromelin sur laquelle des hommes et des femmes ont été oubliés pendant 15 ans, au XVIIIe siècle.
    © Nelly Gravier

    La nouvelle exposition du musée Basque permet de découvrir l’incroyable histoire d’esclaves abandonnés sur une minuscule île de l’océan indien pendant 15 ans, après le naufrage d’un navire parti de Bayonne en novembre 1760.

    Parti de Bayonne pour rejoindre l’île de France (ancien nom de l’île Maurice), l’Utile, navire de la Compagnie française des Indes Orientales, fait naufrage quelques mois plus tard au milieu de l’océan Indien, avec à son bord 160 esclaves malgaches achetés en fraude. Enfermés dans la cale, dont les issues étaient clouées chaque soir par l'équipage par crainte d'une révolte, la plupart des esclaves périrent dans le naufrage.
    L’équipage se construit en deux mois une embarcation de fortune et regagne Madagascar, laissant 80 esclaves sur l’îlot désert, avec la promesse de revenir bientôt.
    Quinze ans plus tard, c’est le chevalier de Tromelin qui vient sauver les survivants : 7 femmes et un enfant de huit mois. La liberté fut rendue aux survivantes à leur arrivée à l’île Maurice.

    Fruit du travail d’historiens et d’archéologues passionnés, dont Max Guérout, fondateur du Groupe de recherche en archéologie navale (archeonavale.org) et commissaire de l'exposition, "Tromelin, l'île des esclaves oubliés" permet de découvrir les objets retrouvés sur le site, qui retracent le quotidien de ces hommes et ces femmes et leur capacité à recréer une mini société.

    Exposition conçue par le musée d’histoire de Nantes, l’Inrap et le Gran.

    A lire, pour approfondir le sujet : le dossier très fourni du magazine "Chasse-marée" n°287 de juillet 2017. En savoir plus : chasse-maree.com

    Le Musée Basque et de l’histoire de Bayonne accueille le temps de l’exposition, le célèbre tableau de Joseph Vernet, Vue de Bayonne, prise à mi-côte sur le Glacis de la Citadelle peint en 1760 et conservé au Musée national de la Marine.

    Du 16 juin au 5 novembre 2017, de 10h à 18h30 sauf les lundis et jours fériés.

    VISITES CONFÉRENCES
    -« Joseph Vernet, un retour exceptionnel à Bayonne 250 ans après » par Jacques Battesti, attaché de conservation.
    Les jeudis 20 juillet et 24 août à 19h. Gratuit, sur inscription au 05 59 59 08 98.

    -« Bayonne, le Pays Basque, la Traite des Noirs et l'Esclavage » par Jacques de Cauna, professeur honoraire de l’UPPA et chercheur au CNRS.
    Le  vendredi 23 juin à 18h.

    -« Présentation des recherches autour des descendants des marins de l’Utile » par l’association de généalogie.
    Le jeudi 12 octobre à 18h.

    Musée Basque et de l’histoire de Bayonne, 37 quai des Corsaires
    En savoir plus : musée-basque.com

    A lire aussi

    Actualités

    Agenda