• [Aller au menu]
  • Actualité

    Affiche des Fêtes de Bayonne : l'heure du choix

    Les affiches présentées au musée Basque le 12 février
    © Ville de Bayonne

    Du 13 au 28 février, les cinq projets d'affiche des Fêtes de Bayonne seront visibles au musée Basque et de l'histoire de Bayonne, ainsi que sur ce site. Le public est invité à faire son choix :

    - sur internet : affiche2016.bayonne.fr
    -
    au musée Basque et de l'histoire de Bayonne, en salle Xokoa, 37 quai des Corsaires. Ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 18h. Entrée libre.

    Projet d'affiche de Michaël Barret
    © Michaël Barret

    Michaël Barret, graphiste professionnel indépendant, commente son choix graphique : "Je suis parti d'une carte à jouer. Comme dans une partie, pendant les Fêtes, on s'amuse et on se fait plaisir et j'ai essayé de jouer ma meilleure carte. La construction de l'image est donc symétrique et réfléchie. Ce procédé me permet d'intégrer les éléments des Fêtes, avec en dominante, le roi Léon et sa cour. J'ai placé une lune et un soleil pour imager la continuité des Fêtes, un aspect que l'on avait jamais vu."

    Projet d'affiche de Nicolas Carmine
    © Nicolas Carmine

    Nicolas Carmine est designer graphique et illustrateur : "la bouche largement ouverte, souriante et détonante traduit les valeurs inhérentes aux fêtes qui sont la joie, la bonne humeur et le plaisir du moment partagé. C’est également une invitation, tel un porte voix, à annoncer les fêtes et à y participer. La bouche sert enfin de cadre aux festivaliers qui sont là pour incarner la culture et les traditions fortes des fêtes de Bayonne."

    Projet d'affiche de Marion-Lisa Duci
    © Marion-Lisa Duci

    Marion-Liza Duci graphiste professionnelle indépendante : "j'ai illustré l'idée du rassemblement intergénérationnel, la création de liens, sans vraiment le vouloir. J'ai cherché à créer l'harmonie, dans un sentiment de paix et de joie. Car c'est aussi ce qui existe dans les Fêtes à certains moments de la journée. Je voulais sortir de l'image de beuverie. Ce sentiment est appuyé par les couleurs douces que j'ai choisies. Elles servent aussi à se démarquer de ce qui s'est déjà fait. Je suis en revanche restée neutre sur la temporalité de l'événement, car je voulais que tous se reconnaissent dans un moment ou un autre des Fêtes."

    Projet d'affiche de Marie-Céline Hondelatte
    © Marie-Céline Hondelatte

    Marie-Céline Hondelatte, graphiste professionnelle indépendante, a opté pour une "promenade visuelle et sonore à travers la ville". "Par le trait, j'ai cherché à raccorder des éléments, même auditifs, le son du txistu, des pétards, une bulle qui chante... Pour donner du relief à l'image. J'ai résisté au fait de mettre la cathédrale, qui représente Bayonne, mais qui n'est pas le sujet. C'est un visuel bousculé et qui bouscule. Chacun y vit sa fête, tout en se faisant écho. Ce qui rassemble, c'est le sourire, le sourire qui apparaît au jeté des clés, là où le chant, la musique, la danse s'emparent des rues..."

    Projet d'affiche de Maxime Lacombe
    © Maxime Lacombe

    Maxime Lacombe, étudiant à l'école de communication visuelle de Bordeaux : "j'ai vécu mes premières fêtes l'an dernier, en 2015. Mon père et ma famille ont toujours adoré cela, et j'ai toujours voulu les faire. J'ai passé un moment original, où je n'ai vécu aucun débordement. Et j'ai essayé de retranscrire mon expérience, de la musique, des bandas, de la bonne humeur, du respect de chacun malgré la proximité... une sorte de gaîté respectueuse. Chacun s'amusait avec liberté. Le carré vert qui borde l'affiche symbolise l'enceinte de la ville, un espace défini et limité."

    Le vote du public comptera pour moitié du résultat final, l'autre moitié représentant le choix de la commission extra-municipale des Fêtes. Les résultats seront dévoilés le 1er mars prochain.

    A lire aussi

    Actualités

    Agenda