• [Aller au menu]
  • Actualité

    Lutter contre le moustique tigre

    Le nom de moustique tigre est trompeur pour ce qui est de sa couleur, qui n’est pas jaune et noire, mais blanche et noire, très contrastée.
    © Anses

    Le moustique tigre est présent partout, à la campagne comme en ville. Pour lutter contre ce fléau, il suffit d'adopter quelques gestes simples. Sans eaux stagnantes, pas de larves, pas de moustiques !

    > Comment reconnaître le moustique tigre ?
    Par ses rayures noires et blanches sur le corps. Il est très petit, pas plus de 5 mm. C’est un insecte diurne, actif de mai à novembre.

    > Quelles solutions ?
    > Éviter les eaux stagnantes dans vos jardins  
    > Ranger les brouettes et autres réceptacles à l’abri de la pluie
    > Vider les récupérateurs d’eau de pluie, coupelles de pots de plantes, bâches, bidons, citernes, pneus usagés, qui ne peuvent être rangés.
    > Curer les gouttières et les évacuations d’eau pour faciliter les écoulements
    > Couvrez les récipients de façon hermétiques     
    > Entretenir les piscines, les bassins, les regards et les bornes d’arrosage.

    > Bon à savoir
    > Sur le plan sanitaire et donc en terme de traitement, c'est l'Agence régionale de Santé qui est compétente pour lutter contre le moustique tigre et elle n'intervient qu'en cas avéré de dengue ou d'autres maladies virales
    > Les "boîtes lumineuses" sont inefficaces contre les moustiques tigres, car ces insectes sont diurnes. Elles sont par contre nocives pour les papillons de nuit.

    Plus d’infos > www.nouvelle.aquitaine.ars.sante.fr

    © DR

    A lire aussi

    Actualités