• [Aller au menu]
  • Actualité

    Un jour historique pour l'Aviron Bayonnais

    Jeudi 10 septembre, le Conseil municipal a approuvé la conclusion d’un bail emphytéotique administratif avec la Société Aviron Bayonnais rugby pro.
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat

    Pour Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, le Conseil municipal extraordinaire du jeudi 10 septembre 2020 consacré au devenir de l’Aviron Bayonnais Rugby Pro est un "jour historique qui permettra d’assurer la pérennité de notre club phare dans l’élite du rugby ».
    Le Conseil municipal a en effet approuvé la conclusion d’un bail emphytéotique administratif avec la Société Aviron Bayonnais rugby pro pour lui permettre de mettre en œuvre son projet de développement et la modernisation des infrastructures du stade Jean-Dauger.

    L'intervention complète du maire de Bayonne

    "Tête de proue du mouvement sportif bayonnais, l’Aviron Bayonnais Rugby Pro (ABRP) est l’un des éléments constitutifs de l’identité de notre ville. Véritable vitrine nationale et internationale pour Bayonne, le club bleu et blanc participe non seulement à la promotion de l’image de notre cité, mais aussi au renforcement de la cohésion sociale et à la vitalité économique et touristique du territoire.

    Pour ce faire, l’ABPRP dispose d’un outil majeur et emblématique : le stade Jean-Dauger qui a la particularité d’être un stade de ville, qui n’est pas un stade de périphérie. Tout l’enjeu est bien de faire évoluer les infrastructures de ce stade, tout en valorisant son identité et sa singularité, pour assurer la pérennité de notre club phare et permettre à celui-ci de construire une stratégie à 5-10 ans.

    Le stade Jean-Dauger est en effet un équipement sportif structurant et patrimonial ; il bénéficie d’un emplacement central (très proche du cœur de ville) et important sur le plan de l’aménagement urbain (notamment avec la perspective de l’arrivée de la Ligne 2 du Tram’bus, dont un arrêt spécifique aux abords ). L’enjeu est bien de structurer cet équipement de centralité pour qu’il soit à même de :

    > offrir des infrastructures à la hauteur des attentes et des besoins du rugby professionnel contemporain et pérenniser la présence de notre club dans le Top 10 des clubs français ; 
    > promouvoir notre ville, notre territoire, son histoire, son identité ; 
    > asseoir la dynamique économique et sociale locale.

    Nous sommes bien conscients que les enjeux financiers actuels d’un club sportif professionnel relèvent désormais d’un nouveau modèle économique, dans lequel le financement par le secteur privé et l’augmentation des recettes commerciales deviennent prépondérantes, alors même que les contributions publiques ne sont pas extensibles.

    La Ville de Bayonne est donc bien présente pour accompagner le club dans ces évolutions. L’objectif est à de renforcer, à la fois, la qualité du spectacle sportif tel que le public l’attend aujourd’hui et le modèle économique d’un club installé dans l’élite du rugby français. Pour cela, la modernisation du stade reposera, à court terme, sur différents piliers : la pelouse hybride (aujourd’hui opérationnelle), la reconstruction de la tribune Est et ensuite de la tribune Sud, et bien évidemment, le centre de formation et de perfectionnement « AB Campus » (outil essentiel pour la conservation de nos talents du club, le développement du rugby féminin et la formation autour des métiers du sport-santé). 

    Le Bail Emphytéotique Administratif, objet principal de la séance du Conseil municipal de ce jour, nous permet de fixer le cadre juridique qui va désormais permettre à la SASP Aviron Bayonnais Rugby Pro d’être véritablement acteur de l’évolution et de la modernisation des infrastructures du stade Jean-Dauger. Et dans le même temps, ce cadre permet de garantir les intérêts de la collectivité dont nous sommes les garants ici.

    Nous sommes, je pense, parvenu à la rédaction d’un document très équilibré, qui permet de concilier les intérêts bien compris des uns et des autres. Et, je veux remercier ici celles et ceux qui ont travaillé à l’élaboration de ce BEA, notamment tous les services de la Ville qui  ont passé un certain nombre d’heures sur ce dossier !

    Dire aussi, que j’ai apprécié la qualité des échanges que nous avons eus avec l’ensemble de la représentation municipale sur ce dossier, notamment lors des commissions générales spécifiquement consacrées à ce sujet : le 20 juillet (en présence des dirigeants de la SASP) et jeudi dernier 3 septembre, en Commission générale pour la préparation du Conseil de ce soir.

    Je veux saluer enfin, l’esprit dans lequel ce projet se construit, dans la logique « on fédère les énergies » : avec les dirigeants du club, les actionnaires, l’ensemble de la représentation municipale (associée étroitement aux différentes étapes en fonction de l’avancement du projet) et les divers partenaires, privés et publics, dont la mobilisation sera bien évidemment essentielle !"

    A lire aussi

    Actualités

    Agenda