• [Aller au menu]
  • Actualité

    Projet d'extension restructuration de l'école du Prissé

    Parmi les opérations de modernisation et réhabilitation des établissements scolaires figure le projet de réhabilitation et d’extension de l’école du Prissé.
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat

    Dans un contexte marqué par la crise sanitaire, la Ville réaffirme sa volonté et son ambition de poursuivre et renforcer son effort en matière de modernisation et réhabilitation des établissements scolaires. Parmi les opérations emblématiques qui structureront ce nouveau programme d’investissement, figure le projet de réhabilitation et d’extension de l’école du Prissé.

    L’école qui accueille aujourd’hui tous les niveaux (maternelle et élémentaire) compte en cette rentrée quasiment 80 élèves, soit le maximum qu’elle puisse accueillir. Sa taille ne permet plus de répondre aux besoins du quartier, et chaque année plusieurs enfants du secteur se voient proposer une affectation à l’école Simone-Veil au Petit-Bayonne, faute de place au Prissé.

    Dans un contexte qui verra ce quartier poursuivre son développement, la Ville anticipe les évolutions à venir avec un projet de reconfiguration complète de l’école existante.

    Les équipes d’architectes admises à concourir à l’issue d’un premier jury qui s’est tenu le 24 juillet dernier s’appuieront sur un programme qui met en avant la volonté de faire de cet établissement un projet exemplaire.

    L’objectif consiste à redimensionner l’ensemble du groupe scolaire à l’échelle des besoins :   9 classes dont 4 classes en maternelle et 5 en élémentaire d’une capacité d’accueil de 270 élèves, soit 1 350m² de surfaces bâties et 1 500m² d’espaces extérieurs.

    La Ville de Bayonne affirme sa volonté de développer un projet exemplaire à plusieurs titres :

    1/ sur le volet environnemental : il s’agira de construire un bâtiment qui s’inscrive dans une réelle démarche environnementale - gestion des performances énergétiques et de l’impact carbone ;

    2/ sur le volet paysager et l’intégration de l’école dans le quartier : ce projet se démarquera également par son fort caractère paysager et devra préserver l’écrin de verdure qui l’entoure. Les espaces récréatifs seront repensés et aménagés avec le paysage. Le projet devra tenir compte des liens du groupe scolaire avec le quartier :
    investissement partagé, générateur de lien social, qui garantira l’ouverture d’une partie de l’école, hors temps scolaire, pour les habitants et associations du quartier ;

    3/ quant à la vie des enfants dans l’école :
    > les espaces récréatifs seront repensés de façon à mieux équilibrer l’occupation des espaces par les filles et les garçons, et questionner les schémas traditionnels quant aux activités mêmes pratiquées dans ces espaces extérieurs ;
    > pour la première fois, un self sera installé à la restauration y compris au bénéfice des enfants de maternelle.

    À l’issue de la désignation de l’architecte lauréat en février 2021, les études de maîtrise d’œuvre pourront s’engager. Les travaux, qui seront réalisés en site occupé, devraient démarrer courant 2022. Ils devront permettre aux enfants de l’école de poursuivre leur scolarité avec le moins de perturbations possible. L’enveloppe financière affectée aux travaux s’élève à 4,6 millions d’€ HT.

    A lire aussi

    Actualités