• [Aller au menu]
  • Actualité

    La chasse aux mauvaises conduites en deux-roues

    Le wheeling, ou roue-arrière, est passible de 135 € d'amende
    © DR

    Depuis une dizaine de jours, la police municipale a constaté une augmentation des infractions commises par les conducteurs de motos, scooters et autres deux-roues. Parmi les délits majeurs, citons :
    - la circulation avec des plaques d’immatriculation non homologuées, illisibles ou absentes
    - la circulation avec des pneus lisses ou défectueux
    - le défaut d’équipements
    - la vitesse excessive
    - le non-port du casque et/ou de gants homologués
    - l'émission de bruits gênants
    - la conduite dans des conditions ne permettant pas au conducteur de manœuvrer, notamment à l'occasion d'acrobaties (wheeling) ou de courses (rodéos urbains).
    Rappelons que ces infractions sont sanctionnées de contraventions allant de 68 à 750 euros, et pour certaines de l’immobilisation du véhicule.
    Devant l'augmentation de ces infractions, la police municipale multiplie points de contrôles et patrouilles, et accentue la répression des rodéos urbains dans Bayonne.

    A lire aussi

    Actualités