• [Aller au menu]
  • Actualité

    Merci Mickaël ! Et toute l'équipe du service Approvisionnement

    Mickaël, agent de maîtrise au service Approvisionnement.
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat
    Un magasin dédié à la fourniture d'équipements sanitaires a été créé au sein du service approvisionnement de la Ville
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat
    Le service fournit les produits nécessaires au maintien des règles sanitaires : gel hydro-alcoolique, masques, gants, lingettes...
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat
    Les produits sanitaires sont livrés chaque jour aux services municipaux qui en ont besoin
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat

    Durant le confinement, la Ville de Bayonne assure la continuité des services dans plusieurs domaines, le plus souvent au contact de la population. Nous vous proposons de partir à la rencontre de ces acteurs du service public qui contribuent à notre quotidien aujourd'hui.

    Entretien avec Mickaël, agent de maîtrise au service Approvisionnement

    > Quelles sont vos fonctions habituelles au sein du service Approvisionnement ?
    Mickaël : je m'occupe de la préparation des marchés publics, des achats et de la gestion des stocks de produits nécessaires aux différents services municipaux. Puis, mes collègues et moi réceptionnons, stockons et distribuons le nécessaire aux intéressés.

    > Qu'est-ce qui change dans votre travail durant cette période de confinement ?
    Mickaël : constituée de huit agents en temps normal, notre équipe fonctionne aujourd'hui à quatre, répartis en binômes. Je travaille du lundi au mercredi midi avec un collègue et deux autres prennent la suite pour la fin de semaine. Notre priorité est actuellement d'équiper nos collègues qui sont en activité auprès du public, dans leurs fonctions habituelles et surtout sur les nouveaux sites mis en place par la mairie : au centre médical avancé, à la salle Lauga, à la Police municipale, à l'école des Arènes où sont accueillis les enfants du personnel soignant... Nous les fournissons en gel hydroalcoolique, gants, combinaisons jetables, lingettes désinfectantes et masques. Il a fallu pour cela faire un état des lieux de ce qui existait auprès des fournisseurs, et nous avons créé un magasin dans le magasin, dédié à la crise sanitaire.

    > Ces conditions de travail particulières modifient-elles votre relation avec le public ?
    Mickaël : en temps normal, nous n'avons de contact qu'avec les autres agents de la collectivité, ainsi que nos fournisseurs. Maintenant, en plus de la fourniture d'équipements sanitaires aux collègues, nous organisons la livraison des plateaux repas préparés par L'Eole au foyer logement Harambillet, à la salle Lauga et au centre d'accueil des migrants. Nous sommes ainsi en contact avec divers publics, dont de nombreux bénévoles. Ces contacts sont néanmoins réduits et très respectueux de la réglementation en vigueur.

    > À titre personnel, comment vivez-vous cette crise sanitaire ?
    Mickaël : je trouve cela long mais malgré tout, le travail sur deux jours et demi par semaine dans une bonne ambiance me fait du bien. Je suis moins exposé que d'autres collègues, et cependant satisfait de prêter main forte en attendant de pouvoir retrouver mes amis et ma famille.

    > Lire d'autres témoignages d'agents municipaux

    A lire aussi

    Actualités