• [Aller au menu]
  • Actualité

    Merci Jean-Marc ! Et toute l'équipe du service des Halles et marchés

    Jean-Marc Ivanoff, adjoint au chef de service Droits de place qui gère notamment les Halles et les marchés
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat
    Les agents de la Ville veillent au respect des règles sanitaires et de distanciation sociale aux Halles
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat

    Durant le confinement, la Ville de Bayonne assure la continuité des services dans plusieurs domaines, le plus souvent au contact de la population. Nous vous proposons de partir à la rencontre de ces acteurs du service public qui contribuent à notre quotidien aujourd'hui.

    Entretien avec Jean-Marc, adjoint au chef de service Droits de place qui gère notamment les Halles et les marchés.

    Les clients des Halles, respecteux des règles de distanciation sociale
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat
    La règlementation sanitaire est rappelée aux clients
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat
    Les agents du service Droits de place assurent le bon déroulement du retrait des paniers des maraîchers
    © Ville de Bayonne - Mathieu Prat

    > Quelles sont les fonctions habituelles du service Droits de place ?
    Jean-Marc: nous gérons l'occupation du domaine public, c'est-à-dire les Halles, les marchés et les terrasses de cafetiers. Nous contribuons également à l'organisation d'événements comme le carnaval, la Foire au jambon, les Fêtes de Bayonne ou la foire attractive.

    > Qu'est-ce qui change dans votre travail durant cette période de confinement ?
    Jean-Marc : nous travaillons à effectif réduit de moitié, car plusieurs d'entre nous gardent leurs enfants ou ont une maladie chronique. Nous sommes donc six à travailler à tour de rôle. Dans ce contexte, nous nous concentrons sur la continuité de service des Halles, avec la mise en place d'une réglementation stricte : un maximum de trente personnes à l'intérieur des Halles, le respect des gestes barrières, un sens de circulation. Et cela du lundi au dimanche puisque les Halles sont ouvertes sept jours sur sept. Nous assurons aussi le lien entre les livreurs et les commerçants, qui fournissent des Bayonnais ne pouvant se déplacer ; nous aidons au chargement, à la vérification des adresses, etc. Une autre de nos activités importantes est la sécurisation des lieux publics qui accueillent la distribution hebdomadaire des maraîchers dans le cadre de la plateforme de vente directe mise en place par la Ville. Puis nous veillons au respect des règles sécuritaires et sanitaires à la pêcherie des allées Marines. 

    > Ces conditions de travail particulières modifient-elles votre relation avec le public ?
    Jean-Marc : oui, car en cherchant à préserver le public, nous sommes davantage sur le terrain. Et en engageant tout le monde à la prudence, nos échanges se sont accrus avec les commerçants et la clientèle.

    > À titre personnel, comment vivez-vous cette crise sanitaire ?
    Jean-Marc : bien, car la clientèle est très respectueuse des recommandations. Nous étions plus tendus en début de confinement pour des questions de gestion du personnel et d'organisation du travail. Mais les choses prennent forme aujourd'hui. Nous sommes bien considérés et lorsque je rentre chez moi, j'ai la sensation d'avoir fait le maximum pour protéger tout un chacun.

    > Lire plus de témoignages d'agents municipaux

    A lire aussi

    Actualités