• [Aller au menu]
  • Actualité

    Le premier torero béarnais de l’histoire

    Le 27 juillet prochain, endant les Fêtes de Bayonne, l’enfant du pays, Dorian Canton, prend son alternative.
    © Laure Crespi

    Cette saison 2019 débute de façon exceptionnelle dans les Arènes de Bayonne. Le 27 juillet prochain, l’enfant du pays, Dorian Canton, prend son alternative. En quelque sorte, son entrée officielle dans le monde de la tauromachie professionnelle.

    Ce n’est pas tous les jours qu’un torero français prend son alternative. Encore moins souvent lorsqu’il s’agit d’un jeune espoir des Pyrénées-Atlantiques. Ayant grandi à Asson, le jeune Dorian n’a que 18 ans mais le mental bien déterminé pour cette étape cruciale dans sa carrière. Alors que les petits Béarnais rêvent de ballon rond, de basket ou de Top 14, l’ancien rugbyman délaisse les stades pour rejoindre les arènes. À la place de la pelouse, ses pieds préfèrent les chorégraphies sur le sable. Plutôt que le cuir, ses mains choisissent de manier la muleta, avec une élégance certaine.

    « Bayonne est mon arène de cœur, celle où je vais depuis que je suis tout petit » confie le futur matador, Dorian Canton.
    © Philippe Latour

    Son passage dans la cour des grands ne pouvait pas se dérouler ailleurs qu’à Bayonne. « C’est mon arène de cœur, celle où je vais depuis que je suis tout petit » confie le futur matador. Pour l’occasion, il sera parrainé par l’artiste andalou Curro Diaz avec pour témoin Alvaro Lorenzo.

    Une véritable consécration devant un public en blanc et rouge tout acquis à sa cause. Un évènement pour Bayonne, mais aussi pour tout le Sud-Ouest !

    > Accès à la billetterie

    A lire aussi

    Actualités