• [Aller au menu]
  • Actualité

    Lancement des travaux de rénovation sur des immeubles dégradés

    La première pierre des travaux de rénovation a été posée par Hervé Jonathan, sous-préfet de Bayonne, en présence de Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, de Bertrand Bourrus, président du COL et d'élus municipaux.
    © Ville de Bayonne - Théo Cheval

    Mardi 28 mai, la Ville de Bayonne et le Comité Ouvrier pour le Logement (COL) ont symboliquement posé la première pierre de l’îlot 38, situé au 13-15 rue Bourgneuf et au 15 rue Frédéric-Bastiat. L'ensemble est composé de deux immeubles, qui accueilleront dix logements locatifs à loyers modérés, quatre logements en accession à la propriété et deux commerces. Ce projet au caractère expérimental sera livré durant le troisième trimestre 2021.

    Dans le cadre du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD) du centre ancien de Bayonne, cet îlot entre aujourd’hui dans une phase opérationnelle de démolition-reconstruction. Pilotée par le COL, l'opération prévoit notamment la reconstruction en alignement des façades existantes en lieu et place de la "dent creuse" du 15-17 rue Frédéric-Bastiat.
    La cour, très qualitative en cœur d’îlot, pourra bénéficier aux immeubles mitoyens grâce à la création de fenêtres, au bénéfice d'un éclairement et d'une ventilation améliorés. Les dispositions de sécurité-incendie pourront également être mutualisées.

    Un programme de rénovation destiné aux bâtiments anciens dégradés

    D'un montant total de 2,5 millions d'euros, le coût de l'opération sera financé à hauteur de 1,1 million d'euros par la Ville de Bayonne et l'Agence Nationale du Renouvellement Urbain au titre du PNRQAD.
    La Ville de Bayonne est engagée aux côtés de l’État et de nombreux autres partenaires dans un ambitieux projet de requalification urbaine de son centre-ville, visant notamment d’importants travaux sur cinq îlots dégradés, dans l’objectif de traiter les situations d’habitat indigne. Les dernières études de faisabilité techniques et financières permettent aujourd’hui d’envisager à terme la production de 79 logements sur les cinq opérations retenues. Afin de répondre aux besoins en petits logements mais également en grandes surfaces pour accueillir des familles dans le centre-ville, une diversité dans la typologie de logements y est recherchée.

    Plus d'infos > PNRQAD

    A lire aussi

    Actualités