• [Aller au menu]
  • Evènement

    A lire aussi

    Agenda

    • La Fête dans l'Occident médiéval (XIIe-XVe siècles)

      Conférence

      Toute société éprouve le besoin de s’arrêter avec bonheur, au cours de ses occupations sérieuses et souvent rébarbatives, pour célébrer des événements, ou plus simplement pour marquer sa joie de vivre différemment de la sévérité quotidienne et en regroupant le plus de monde possible. Du XIIe au XVe siècle (et au-delà, dans d’autres époques, d’autres milieux), se sont organisées toutes sortes de fêtes, liturgiques, politiques, chevaleresques ou populaires, et sportives. Ce furent, au long de l’année, des fêtes surveillées ou spontanées, réunissant des sociétés nombreuses qui participaient à ces « actes » ou qui y assistaient. Les sacres, les processions, les « mystères », les tournois, ou encore la chasse, ou la quintaine ou les courses de chevaux, par exemple, se déroulaient dans des lieux précis, avec décors, costumes, couleurs, enseignes et musique.

       

      par Béatrice Leroy, Professeur d'Université.

       

       

    Actualités