• [Aller au menu]
  • Bouger

    BOUGER… Place aux idées neuves pour se déplacer !
     

    Il n’y a pas que la voiture dans la ville. Elle nous coûte cher, elle est énergivore, elle envahit nos espaces publics et pourtant il y a tant d’autres solutions. Laissez-vous guider par les associations !

    Atelier « Bouger sur Bayonne » spécial plan vélo

    Bouger sur Bayonne en vélo!
    © Ville de Bayonne

    Liberté, flexibilité, santé, plaisir, économies… le vélo a bien des facettes et nous rend bien des services. Quelle place pour le vélo dans la Ville et dans nos vies.  Venez nombreux partagés vos idées et vos attentes pour enrichir le plan vélo.

    Jeudi 4 avril
    18h30 à 20h30 à la Maison des associations
    Avec la Délégation citoyenne, l’agglomération Côte basque-Adour et la Mission développement durable de Bayonne.
    Accessible : à pieds, à vélo, en bus, en navette et en covoiturage.


    Le Village du développement durable

    © Ville de Bayonne
    © Ville de Bayonne
    © Ville de Bayonne
    © Ville de Bayonne

    Le samedi 6 avril, tous au mail Chaho-Pelletier de 9h à 17h !

    Quel cycliste êtes vous ?
    Pour le savoir, venez découvrir les bases de la conduite sûre en ville, apprendre les règles de circulation applicables aux vélos et vous initier à la maîtrise du vélo sur un circuit parsemé d'embuches avec Terre buissonnière!
    Venez seul ou en famille … et avec vos vélos !

    Inusables ces vélos, réparables à l’infini !
    S’ils sont en triste état, surtout ne les jeter pas, l’atelier vélo Txirrind’Ola donne une seconde vie à vos « vieilles montures ». Venez apprendre à les réparer à l’atelier. Les cas désespérés finiront en pièces détachées.
    Partenaire : l’association Txirrind’Ola

    Bourse aux vélos
    C’est le bon moment pour trouver ou vendre son vélo. A partir de 9h30, les vendeurs  de vélos se rendent sur le lieu de la bourse aux vélos. C’est à eux de fixer le prix de vente de leur vélo. Toutefois, les bénévoles de Txirrind’Ola peuvent donner des indications de prix raisonnables. Les vélos mis en vente doivent être en bon état de marche. Les vendeurs  doivent accomplir quelques formalités administratives : rédaction de la feuille de vente affichée sur le vélo, détermination d’un prix soldé à partir de 15h éventuellement, etc... Ensuite, le vélo est exposé parmi tous les autres.
    La vente commence à 11h. Les acheteurs déambulent dans l’exposition de vélos. Les acheteurs, s’ils ont trouvé le vélo qui leur convient, se rendent sur le stand de Txirrind’Ola. Ils effectuent alors le paiement.
    A partir de 16h30, les vendeurs viennent constater si leur vélo a été vendu ou pas. En fonction, ils repartent avec le vélo ou le chèque sous le bras.
    Partenaire : l’association Txirrind’Ola 

    Quizz
    Jouez avec l’association Txirrind’Ola et repartez avec des tickets de bus offerts par Chronoplus.

    Vive la petite reine !
    Comment améliorer la vie des cyclistes à Bayonne ?
    Une boite à idées est mise à votre disposition par la Délégation citoyenne bayonnaise.
    Partenaire : délégation citoyenne

    Le Village du développement durable est accessible : à pieds, à vélo, en bus, en navette et en covoiturage.


    La Ville s’engage !

    Circulations douces : partageons les espaces !

    A pied, à vélo, à rollers…  Les villes s’ouvrent toujours plus aux circulations douces (non motorisées). Leur développement passe par l’amélioration des infrastructures et un meilleur partage des espaces : parcours sécurisés,  voies vertes, pistes cyclables, zones de rencontre, aires piétonnes… Ainsi la Ville poursuit-elle son plan de piétonisation du centre-ville (rue des Basques réalisée, rue Poissonnerie en cours, rue Pannecau et rue des Gouverneurs à venir), et s’apprête à décliner le Plan Vélo, dès lors que l’Agglomération Cote Basque Adour l’aura finalisé. La Ville entend enrichir ce Plan Vélo par votre contribution.  A noter sur vos agendas : le premier atelier de concertation aura lieu le jeudi 4 avril 2013 à la Maison des Associations.

    Navette fluviale: au boulot en bateau !

    Une navette fluviale sur l’Adour ? Comme dans d’autres villes en France, l’idée fait son chemin et après une phase d’étude concluante, elle devrait bientôt devenir réalité. Les habitants pourraient ainsi emprunter les premiers bateaux-bus fin 2013. Véritables alternatives à la voiture individuelle, les navettes fluviales renforcent l’offre de transports collectifs. Et prendre le bateau pour aller flâner, pique-niquer, s'évader ou... travailler, qui dit mieux ?

    Vers le haut